Le yoga pranayama pour soulager la bronchite chronique obstructive ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le yoga pranayama peut réellement vous aider lorsque vous avez un trouble BPCO. En effet, de nombreux bienfait pourront être mis en avant grâce à ce type de yoga.

Le yoga pranayama pour soulager la bronchite chronique obstructive ?

Qu’est-ce que le yoga pranayama ?

Vous souhaitez soulager la bronchite chronique obstructive avec le yoga pranayama ? C’est parfaitement possible ! Néanmoins, nous allons vous en apprendre plus sur cette pratique de yoga. Ainsi, vous saurez exactement dans quoi vous allez vous engager !

Dans un premier temps, il faut bien comprendre en quoi consiste le mot « pranayama ». Il faut savoir qu’en sanskrit, « prana » signifie le souffle et « nama » signifie la maîtrise de ce dernier.

Comme vous devez certainement le comprendre, il s’agit d’une pratique qui vous permettra d’apprendre à maîtriser votre souffle.

Notons également que cette pratique du yoga permet de désigner différents éléments qu’il faut prendre en compte :

  • Le quatrième des 8 membres du yoga.
  • La maitrise du souffle.
  • La respiration propre à la pratique du yoga.

Quelles sont les caractéristiques de ce yoga ?

Il faut également savoir que cette pratique du yoga possède différentes caractéristiques que nous allons détailler ensemble. Il suffit de 4 temps principaux pour déterminer efficacement ce type de yoga :

  • L’inspiration : l’air remplit les poumons. Le thorax ainsi que le haut des poumons doivent être soulevés.
  • Vous devez marquer un temps d’arrêt une fois que les poumons sont remplis d’air.
  • L’expiration doit partir du haut des poumons jusqu’au bas du ventre.
  • Vous devez de nouveau marquer un temps d’arrêt de quelques secondes, lorsque vos poumons sont vides.

Le pranayama pour soulager la bronchite chronique obstructive ?

Nous allons maintenant vous parler des effets et des bienfaits que peut procurer le yoga pranayama sur le corps d’une personne. Cela vous donnera certainement une idée de ce que vous pourrez ressentir avec ce type de yoga :

  • Le système lymphatique est particulièrement stimulé, ce qui vous permette d’éliminer le maximum de toxines présentent dans le corps.
  • Cela vous procure une meilleure oxygénation des muscles, mais aussi du cerveau.
  • Une prévention des maladies cardiovasculaires.
  • Une diminution de la pression artérielle et sanguine. Le rythme cardiaque est également diminué.

Notons également que le pranayama permet de lutter contre divers éléments également :

  • Les états de stress, d’anxiété ou d’angoisse.
  • Les douleurs et les contractions musculaires.
  • Les digestions difficiles, mais aussi les ballonnements.

Comment le pratiquer ?

Pour pratiquer le pranayama nous vous conseillons diverses choses qui ne sont pas négligeable :

  • Prendre des cours de yoga. C’est le meilleur moyen pour pratiquer ce type de yoga, de manière simple et efficace.
  • Pendant une leçon de méditation, ce qui pourrait être largement bénéfique pour vous.
  • Soi-même, si vous souhaitez apprendre. Bien évidemment, il faudra des livres, des applications mobiles ou encore des tutoriels vidéo en ligne.

Comme vous pouvez le constater, le pranayama vous permet d’apprendre à m’maîtriser votre souffle, ce qui pourrait être largement bénéfique si vous êtes atteint d’une BPCO.


Lisez aussi:

Est-ce que l’emphysème pulmonaire fait tousser ?

L’activité physique: la solution pour réduire naturellement la BPCO?