L’activité physique: la solution pour réduire naturellement la BPCO?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous êtes atteint de BPCO ? Et vous avez tout de même envie de rester en forme en faisant du sport ? Pas de panique, nous allons tout vous expliquer au sein de cet article.

L’activité physique : la solution pour guérir naturellement la BPCO

Qu’est-ce que la BPCO ?

Avant de savoir comment guérir une BPCO, il serait intéressant d’en apprendre un peu plus sur cette maladie. Il faut savoir que BPCO signifie broncho-pneumopathie chronique obstructive.

Comme vous devez certainement le comprendre, il s’agit donc des troubles respiratoires qu’une personne peut avoir.

Il faut savoir qu’elle se caractérise essentiellement par une obstruction lente et progressive des voies aériennes et des poumons.

Notons aussi que c’est un trouble respiratoire qui peut être souvent associé à une bronchite chronique ou à un emphysème pulmonaire, par exemple.

Les personnes les plus touchées par cela sont celles qui ont au moins 45 ans, que ce soit des hommes ou des femmes.

Quels sont les différents stades de cette pathologie ?

Toutes les personnes atteintes de BPCO n’ont pas le même degré de symptômes. En effet, il existe plusieurs stades que nous allons découvrir ensemble :

  • La stade 0 : ce stade concerne toutes les personnes à risque. Mais il se peut qu’une toux grasse fasse d’ores et déjà son apparition. Néanmoins, l’exploration fonctionnelle respiratoire est normale.
  • Le stade 1 : il est considéré comme le stade léger. Le VEMS est supérieur ou égale à 80%, mais il se peut que la personne concernée ne soit pas de symptômes chroniques qui apparaissent.
  • Le stade 2 : Le VEMS est compris entre 50% et 80%. La dyspnée fait son apparition au moindre effort fournit par une personne.
  • Le stade 3 : Le VEMS est compris entre 30% et 50%. Une diminution des capacités physiques peut apparaitre et la personne a besoin de reprendre son souffle de manière fréquente.
  • Le stade 4 : Le VEMS est inférieur à 30%. Cela peut être traduit par une insuffisance respiratoire.

La solution : guérir naturellement par l’activité physique

Vous pensez que le sport n’est pas bon pour une BPCO ? Détrompez-vous ! Bien évidemment, il ne faut pas faire des sports extrêmes, mais de la marche nordique ou un léger footing peut amplement faire diminuer les symptômes de cette dernière.

Notons également que la gym douce, le Pilates ou encore le renforcement musculaire peuvent également vous aider.

Néanmoins, n’oubliez pas d’écouter votre corps. Aussi, il faut que votre pratique sportive soit faite de manière douce et progressive. Il ne faut pas essayer de chercher une performance tout de suite, bien au contraire.

Le sport doit vraiment être la solution pour vous, pour vous apprendre à respirer et gérer vos essoufflements.

Vous l’aurez certainement compris, le sport est donc un moyen naturel de soigner une BPCO. En effet, si ce dernier est pratiqué de manière progressive, vous serez certaine d’avoir des résultats.

Pourquoi ? Tout simplement parce que cela vous permettra de lutter contre les symptômes de votre BPCO.


Lisez aussi:

Le yoga pranayama pour soulager la bronchite chronique obstructive ?

Nouveaux traitements BPCO en 2019 ?